Soumis par mbessaguet le jeu 08/08/2019 - 09:51

Chaque département a son propre Règlement Départemental DECI (RDDECI). En fonction de cette documentation, des règles de calcul spécifiques ont été identifiées pour déterminer la couverture DECI.

L'automatisation du calcul ne peut prendre en compte tous les paramètres terrain (exemples : réseau d'eau, pentes, entrée exacte du bâtiment, matériaux des bâtiments...) et a nécessité des choix :

Règles générales :

  • Une initialisation de la classification des bâtiments a été réalisée à partir de différentes sources d'information (IGN, OSM, Préfecture, SDIS, SIREN, Datatourisme, RPLS...). Ces éléments sont à vérifier et à valider par la collectivité.
  • La couverture des risques relatives à un Risque Particulier, ou bien concernant un ICPE doit être instruite spécifiquement. Il n’y a pas de calcul de couverture automatique dans ces cas de figure.
  • En cas de destination multiple d’un bâtiment, le risque le plus élevé est pris en compte.

Classification des bâtiments

Bâtiments - Isolement

  • Les règles d’isolement tenant compte du matériau des murs (Murs CF et REI) ne sont pas prises en compte dans le calcul de la couverture du risque. Tout bâtiment situé en deçà du critère d’isolement général sera considéré comme non isolé.
  • Un bâtiment en zone très dense est obligatoirement considéré dans un niveau de risque important. Ce zonage devra être pris en compte.

Bâtiments – Habitat collectif

  • Distance PEI maximum à 60m pour un bâtiment de plus de 3 étages, indépendamment d’une présence ou non de colonne sèche
  • Si le nombre d’étages est inconnu, une estimation sera évaluée à partir de la hauteur (qui est connue).

Bâtiments – ERP

  • La connaissance actuelle des ERP étant très incomplète et peu mise à jour, Cmacarte propose des outils de renseignement manuel des informations ERP sur les bâtiments.

PEI

  • Le nombre de PEI maximum a été fixé à 2 pour le calcul automatique de la couverture du risque. Les cas de non couverture identifiés par rapport à un besoin en eau calculé et connu pour un bâtiment sont à instruire de manière individuelle et renseigné manuellement.
  • Si un deuxième PEI est nécessaire pour couvrir le risque, il conviendra à la collectivité de vérifier que les deux points d'eau ne sont pas sur le même réseau d'eau. La donnée réseau d'eau n'étant pas disponible, elle n'a pas pu être intégré dans l'algorithme de calcul.
  • Sur les deux PEI, une règle assez générale impose que le premier PEI soit de type PI/BI.

Calcul de couverture

Le calcul de distance entre un PEI et un bâtiment (risque) prend en compte :

  • la distance maximale indiqué dans le RDDECI
  • le non franchissement de voie ferrée (risque de coupure du tuyau)
  • le non franchissement d'un axe routier >50km/h (sinon risque d’accident tant pour les pompiers que pour les automobilistes)
  • le non franchissement d'une voie avec terre-plein central (le dévidoir ne pouvant passer cet obstacle)
  • l'obligation d'emprunter autre chose qu’une voie carrossable par le dévidoir (pas de traversée de pelouse)
  • le calcul du seuil d'entrée le plus éloigné du bâtiment par rapport à la route

Ne sont pas prises en compte les informations suivantes :

  • Emprunter une voie inondable ou non déneigée une partie de l’année (voie accessible « en tout temps »)
  • Emprunter une voie obstruée par des blocs (chemin dont l’accès aux véhicules a été limité)
  • Comporter une pente supérieure à x% (car dévidoir trop lourd à tirer par 2 hommes)